Club Radio Amateur du Sud-Ouest

CRASOI - VE2CEV

4, rue de L'Église, Ville de Mercier, Québec

Informations techniques

Le data au club - une longue histoire (retour...)

Veuillez noter que le club ne maintent plus de babillard paquet depuis 2005.
Vous serez surement
intéressés par nos nouvelles activités dans la bande des 13 cm.

LES ACTIVITÉS DU CLUB DE RADIOAMATEUR SUD-OUEST EN TRANSMISSION DE DONNÉES

Extraits du bulletin RTTY de VE2CEV par VE2ASO

Au printemps 1979, une nouvelle balaie la région à l'effet que BELL CANADA met en vente, à très bas prix, une quantité de pièces de machines RTTY. Une délégation se met donc en route pour Ottawa, lieu de la vente, et revient avec son précieux butin qui se transforma, grâce aux mains expertes de Jacques VE2DPF, André VE2DTL et François VE2BAD, en machines RTTY opérationnelles pour presque tous les membres du club.

On découvrit rapidement le potentiel de ce moyen de communications qui nous permettait, entre autres, de recevoir des messages, et ce, même lorsque nous étions absents. Ce médium s'avérera idéal pour communiquer le bulletin d'information du club à ses membres, sans que cela ne coûte un sou de courrier. Et la livraison était instantanée !

Le BULLETIN RTTY DE VE2CEV naquit en juin 1979, avec la transmission par Jacques VE2DPF du bulletin No. 1 en RTTY à 60 mots/minute (45.5 bauds). La formule connut un tel succès, qu'au moment où j'écris ces lignes, plus de 330 bulletins ont été transmis, la plupart par Jacques VE2DPF qui au début, les composait et les éditait sur ruban de papier perforé de "Télétype" modèle 28 !

À cette époque, Normand VE2BNR prit la relève et s'acquittait fidèlement de cette tâche tous les jeudis soirs à 21 h 00. Les transmissions se faisaient toujours à 60 mots/minute. Ceux qui sont équipés d'ordinateurs et de modems appropriés peuvent recevoir le bulletin à 1200 bauds, comme nous le verrons plus loin.

LE CONTENU DU BULLETIN ?

Bien sûr on traite de sujets qui touchent de près les radioamateurs, mais on traite aussi d'astronautique, d'astronomie, de sciences en général, bref, tout ce qui intéresse les esprits curieux qui caractérisent la plupart des radioamateurs.

En août 1980, Jacques VE2DPF, François VE2BAD et Jean-Luc VE2ASO, veulent faire communiquer leurs ordinateurs nouvellement acquis entre eux. Ils construisirent donc de petits modems qu'ils mettent à l'essai et atteignirent une vitesse de 1200 bauds (ou 1200 bits par seconde, ou 1440 mots par minute!). Après certains réglages, les modems étaient à point

Après un bon nombre de sessions de programmation en langage d'assemblage 6809, JeanLuc VE2ASO débuta la transmission des bulletins à 1200 bauds via la répétitrice VE2RBV.

Le 26 février 1981, le théâtre des expérimentations se transporta sur une nouvelle répétitrice mise en ondes sur la bande de 440 MHz (VE2RTS) pour libérer VE2RBV des bruits causés par les modems.

A la fin de l'été 1981, Michel VE2FFK nous permit d'accéder à son ordinateur (un PET 2001 de Commodore) à distance grâce aux modems mis au point par Jacques VE2DPF et JeanLuc VE2ASO. Michel poursuivit en écrivant un programme transformant ainsi son ordinateur en boîte aux lettres électronique. Le projet MAILBOX était né, et atteignit sa vitesse de croisière en janvier 1982, toujours sur VE2RTS, à 444.500 MHz - 449.500 MHz. On pouvait y laisser des messages pour les autres usagers, des articles pour le bulletin. Le système, par magie de la programmation de Michel, assemblait le tout pour former le bulletin du club.

Les limitations du PET 2001 du côté mémoire de masse amenèrent bientôt le club à changer d'ordinateur. Un autre Commodore, mais le VIC-20 cette fois-ci, prit la relève.

Avec son unité de disquette, il permettait l'accès à beaucoup plus de fichiers. Nouvel ordinateur, nouveau logiciel. Encore une fois, Michel se remit au clavier et donna vie à SIGMA (Système Interactif de Gestion des Messages d'Amateurs).

Vers la fin de 1983, sur UHF puis sur VE2RBV un peu plus tard, SIGMA est toujours en service, mais il a fait un QSY sur 147.555 MHz. Il a servi à préparer tous les bulletins parus depuis sa mise en service jusqu'en 1989. Un remarquable exemple de fiabilité, car nous n'avons éprouvé que très peu de pannes avec cette installation. Le VIC-20 alla bientôt prendre une retraite bien méritée avec la venue d'un nouvel ordinateur (que nous appelons familièrement JUNIOR), un SOUTHWEST TECHNICAL PRODUCTS modèle 69A que plusieurs membres connaissent déjà dans ses plus intimes détails.

LE PAQUET

L'explosion de la radio par PAQUET qui balaya le Nord-Est des Etats-Unis et tout le Sud du Québec n'a pas épargné le territoire du Club. Une dizaine de membres se sont procurés des TNC (TERMINAL NODE CONTROLLERS) à la fin de 1986 et le 26 décembre 1986, la répétitrice numérique du club, VE2RTS, fut inaugurée à 144.990 MHz, pour ensuite changer de fréquence à 144.930 MHz. Son appareil radio est un ICOM IC-28H (45 Watts), l'antenne est une Sinclair 210-A4 et le TNC est un MFJ-1270. La montagne de Covey Hill lui donne une altitude de 1000 pieds au dessus du niveau de la mer. La grande sensibilité de son récepteur et l'efficacité du modem du TNC, en font une des très bonnes répétitrices numériques de la région.

Vint aussi le besoin de se doter d'un babillard électronique en radio par paquet. Janvier 1987 vit l'entrée en ondes de VIE2RTS-1 sur la même fréquence que la répétitrice numérique. Le babillard VE2RTS-1 fut monté sur l'ordinateur 69A. L'unification de ces deux services, soit SIGMA et VE2RTS-1 simplifierait de beaucoup la gestion des équipements et des fichiers. C'est pourquoi, Jacques VE2DPF et Yves VE2DTJ modifieront l'ordinateur et les logiciels de telle sorte que SIGMA et le babillard par paquets deviendront une seule et même entité qui prendra le nom de SIGMA.

Fin de l'extrait

LE PAQUET AU LOCAL DE VE2CEV

En 1989, lorsque le club s'installa dans son nouveau local à ville Mercier, on fit l'acquisition d'un ordinateur XT pour permettre aux membres d'expérimenter et de se familiariser avec ce type d'ordinateur. Comme il était partiellement utilisé, Gérald VE2BCM eut l'idée d'installer un programme de BBS dans l'ordinateur afin de gérer des messages de paquet. Auparavant, Gérald faisait beaucoup d'acheminement de messages entre le BBS VE2CSC et le BBS téléphonique VE2AUE à Montréal ce qui monopolisait la fréquence au grand désespoir des usagers réguliers. Alors, Gérald contacta Gilles VE2HR qui lui aida à installer le logiciel de babillard AA4RE dans son propre ordinateur, et par la suite dans le XT de VE2CEV.

On installa donc, tout l'équipement de base pour mettre sur pied un BBS paquet au club, soit un TNC MFJ1270 branché sur un radio AZDEN PCS-3000 à 145.570 MHz, puis à 145.530 MHz (selon les normes de coordination des fréquences destinées au paquet). Gérald, étant le "sysop" officiel de BBS VE2CEV, effectuait l'acheminement des messages sur 145.010 MHz du BBS VE2CSC vers le BBS VE2BCM. Par la suite, voyant l'intérêt des membres pour ce type d'informations, Gérald acheminait les messages sur le BBS de VE2CEV à 145.530 MHz. Il s'est occupé de cette laborieuse tâche pendant plusieurs mois.

Pour optimiser et faciliter l'acheminement des messages d'un BBS à l'autre, on installa un 2ème port de communication sur l'ordinateur. Un autre TNC branché sur un radio Kenwwood TM-231A qui opérait à 145.010 MHz, s'occupait de l'acheminement. On éprouvait beaucoup de difficultés en raison des nombreuses collisions qui se produisaient sur cette fréquence (destinée au trafic de paquets à travers le pays).

DES PROBLÈMES, ENCORE DES PROBLÈMES

Malheureusement, au début des opérations du BBS VE2CEV, le programme de BBS AA4RE était prédisposé à beaucoup de "bugs" qui faisaient "planter" le système. On devait alors se rendre au local et réinitialiser l'ordinateur manuellement. C'est alors que Louis VE2DIK fabriqua un dispositif à DTMF qui permettait de repartir le système à distance à l'aide de codes d'accès. Depuis l'arrivée du nouveau logiciel F6FBB version 5.15, aucune anomalie majeure n'a justifiée l'emploi du "remote DTMF" du BBS.

SWITCH G8BPQ

La "switch" G8BPQ (commutateur numérique) est un programme d'inter-connections paquet (packet switch) qui simule un "TNC à ports multiples" sur un ordinateur "PC" conventionnel (Programme créé par John G8BPQ). Cette option fut installée sur le BBS de VE2CEV afin de permettre aux usagers de se promener au travers du réseau LAN (Local Area Network) en passant par les différents ports disponibles. On a dû recourir à cette solution, étant donné que les programmes internes des TNC (WA8DED Host Mode) ne permettaient pas à ceux-ci de communiquer entre eux. On avait seulement qu'à utiliser la "switch" G8BPQ et à mettre les TNC en mode "KISS" et VE2CEV-1 agissait alors comme un node.

NODE VE2RBV

Le "digipeater" installé au site de Jacques VE2DPF à Covey Hill, fut convertit en Node (VE2RBV). Il permettait à un plus grand nombre d'usagers d'avoir accès au BBS de VE2CEV à ville Mercier. Le node est constitué d'un TNC avec un programme de Node interne (EPROM) et un radio Icom IC-28H. Malheureusement, un incendie a détruit tous les équipements en 1992 et on a dû les remplacer par un nouveau TNC TINY 2 et un radio MOCOM qui n'aimait pas beaucoup le froid. En effet, on a éprouvé beaucoup de problèmes avec ce radio lors de temps froid et le Node n'a jamais été vraiment opérationnel à 100%.

LIEN UHF D'ACHEMINEMENT

Burt, VE2BMQ suggéra de faire un réseau d'acheminement pour la région de Montréal en UHF à 441.025 MHz, en passant par un répéteur digital (VE2RM) situé sur le Mont Rigaud. On remplaça le radio VHF par un radio MOCOM_ opérant à 441.025 MHz pour faire l'acheminement entre Rigaud et Mercier.

Pendant ce temps, à l'extérieur du Club, un Node paquet fut installé sur VE2RIO pour faire les liens entre VE2CSC, VE2CRL et Joliette à 441.100 MHz et de St-Damien VE2RGC vers Québec.

NOUVEL ORDINATEUR

Le club VE2CEV remplaça le "vieux" XT par un ordinateur AT 80386 SX beaùcoup plus efficace et rapide. On pouvait désormais gérer un plus grand nombre de messages et libérer le XT pour des fins diverses d'utilisation. Un deuxième port d'acheminement fut installé à 441.975 MHz pour se relier avec le node VE2CMU (sur la tour de BELL à Montréal) du club des pionniers du téléphone. Ceci modifia la route vers Québec soit par les nodes VE2RLJ et VE2RGC.

Avec l'assistance de VE2BAR, on installa une carte multi 1/0 qui nous permettait d'avoir accès à 4 ports de communication. Une modification d'adresses du COM 3 et COM 4 et une nouvelle affectation des INT 5 et INT 7 ont suffit pour accomplir cette tâche.

On remplaça également le programme de babillard AA4RE par un nouveau programme plus versatile et plus fiable, le F6FBB. Ce dernier possédait plusieurs options intéressantes telles le FBBDOS, le mode serveur, les statistiques du BBS, l'acheminement compressé et plusieurs autres. Nous sommes passés de la version 5.13 jusqu'à la version 5.15, où cette dernière Winfbb 7.00g est encore en fonction.

Avec le nombre grandissant d'usagers sur le BBS, on installa un 2ème port pour les usagers à 144.990 MHz.

Aujourd'hui en 1999, nous avons 4 ports actifs sur le BBS VE2CEV soit:

Vous pouvez également vous connecter au BBS de VE2CEV via un modem téléphonique en passant par le "gateway" du BBS de VE2BCM.

Aujourd'hui, Normand VE2BNR seconde Gérald VE2BCM dans la gestion et la bonne marche du BBS VE2CEV. également, Normand édite et transmet hebdomadairement le bulletin d'information OMEGA à tous les jeudis soirs sur le paquet. Tous les membres du club sont cordialement invités à lui fournir des articles, nouvelles et communiqués pour une diffusion régulière sur les réseaux paquet de tout le Québec et sur le BBS de VE2CEV.

QUELQUES STATISTIQUES

De 1992 à 1993, 383 utilisateurs différents ont fréquenté le BBS de VE2CEV. On enregistre une moyenne de 70 utilisateurs différents par semaine. Environ 70 000 connections s'effectuent dans l'année avec une moyenne de 150 connections par jour. Le BBS reçoit 62 000 messages par année dont 15 000 sont actifs. Le système est ouvert 24 h/24 h et fait une épuration des messages à tous les jours. Les messages personnels ont une rétention de 30 jours et les bulletins en ont une de 14 jours.

Voici un schéma de l'installation packet en 28 juillet 1999.

paquet